Audiovisuel & Ecritures

Charlie Mortdecai

La défense 11 heures, j'avais envie de voir une toile. A cette heure, seul Charlie, un autre, était visible.

 

Je me doutais que j'allais voir un divertissement, mais pas un navet. J'espérais voir un film qui allait s'inspirer de l'humour d'un Inspecteur Clouzot, à la rigueur d'un Austin Powers, hélas non. N'est pas capable qui veut d'avoir un humour subtil à l'anglaise.

 

Que dire du sujet: Mortdecai dandy anglais, spécialiste d'art, escroc sur les bords et très désargenté part à la recherche d'une toile dérobée par les nazis, au dos de cette toile, doublement inestimable, les références d'un compte bancaire aux trésors incommensurables.

 

Que vient faire le talentueux Johnny Depp dans cette galère insipide qui ne m'a pas fait décrocher un seul sourire de complaisance ? Une triste pantalonnade doublée par un humour de plomb. A éviter à tout prix ! 



28/01/2015
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres