Audiovisuel & Ecritures

L'ASSASSINAT.

L'ASSASSINAT.

Elle était tout le temps présente dans ma vie, dans tous mes gestes. Je ne pouvais plus supporter sa constante présence, elle était plus qu'envahissante, elle était étouffante. Je devais m'en séparer à tout jamais.

A la suite d'une rencontre, je trouvais, en la personne de Myriam, la complice idéale. Elle était décidée à me prêter main forte pour liquider "l'envahisseuse". Avec son aide, j'accomplis un crime parfait dont nous étions, tous les deux, fiers. Nous ne ressentions aucun remords. J'avais réussi. Oui, j'avais réussi à tuer … Ma solitude.



21/09/2016
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres