Audiovisuel & Ecritures

Extrait: "Attention travaux": Outils pour animateurs d'ateliers d'écriture ou écrivants ambitieux- Guide pratique

L’atelier d’écriture.

                 

Atelier d’écriture ? Qu’est-ce ? Vais-je apprendre à écrire, à reprendre le pli de faire des pleins et des déliés ? Vais-je m’améliorer en orthographe, en retrouvant, de façon plus décontractée, un professeur de Français, alors que je détestais madame Lavergogne autant que monsieur Ducomptu, le prof de maths ? Dites-moi, c’est quoi un atelier d’écriture ?

 

C’est simple ! Tu prends une feuille de papier et un stylo, tu t’accapares quelques mots, une quelconque expression, quelques consignes lancées par un sympathique animateur et puis tu te laisses aller à écrire. Tu laisses ton stylo libre de tout mouvement, d’écrire tout ce qui lui passe sous la bille, de tout ce qui se transbahute dans ta tête. Tu peux nous décrire ton repas brûlé du soir, ton rêve où un orage tonne pour impressionner un enfant, nous faire partager les joies de résider dans un pied à terre, près de la mer, dans le Finistère, pas trop loin d’un golf clair. Tu peux tout ça, ton imagination est au pouvoir. La seule règle, à laquelle tu es soumis et que tu dois respecter sans aucune contestation, c’est de te faire plaisir. Tu prendras alors conscience que tu es capable d’écrire sur tout et sur rien avec des mots que tu ne savais pas en toi. Tu défieras ta réserve naturelle, en révélant sur une feuille, au préalable bien blanche, tes biens les plus profonds: poésie, humeur, humour, tendresse, amour et bien d’autres que tu devras faire partager aux autres, en lisant tes écrits.

 

Dans ta nouvelle communauté d’écrivants, tu rencontreras la passion des autres. Et dans ce groupe, tu prendras conscience, dans la joie et l’amusement, qu’une feuille blanche, noircie par tes mots, par tes soins vaut mieux que n’importe quelle feuille de maladie du monde. Des mots, très personnels, pour soigner tes maux, quel délice !

 

***********************************************************************************************

La consigne: Ecrivez-vous une lettre en commençant par: Mon (ma) cher(e) moi.

  

                                      Mon cher moi,

 

C’est avec émoi que je m’aperçois que je n’ai plus de nouvelles de moi. J’ai beau vivre intensément chaque moment sous le même toit, je ne me vois plus. Il y a longtemps que j’ai fait la grève des miroirs, longtemps que j’ai remplacé nos soliloques par de débiles programmes de télévision, il y a longtemps que je ne pense plus à moi.

 

Pourtant, il y a une époque, pas si lointaine que ça, où ensemble nous prenions soin de moi, nous avions des idées sur tout et sur moi, tant et si bien que je me les racontais et que tu les écrivais, sans te passer de moi. Notre ego était à son apogée et notre imaginaire au faîte de la gloire, celle-ci justement qui auréolait mon surmoi pour le meilleur, en oubliant le pire.

 

Alors, secoue-moi, envoie-moi de mes nouvelles, parle-moi de moi et de tout ce qui me touche, afin de retrouver en moi l’équilibre qui me manque par la perte de moi, en attendant une imprévisible perte de poids.

 

Dis-moi tout, je me rendrai la pareille afin d’être mon égal épanoui, au lieu de devenir un simple tout à l’ego anémié. Je me bise.

 

Moi.

 



11/06/2014
4 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 15 autres membres